La réglementation en vigueur pour installer un système d’alarme

  • 2 septembre 2020
La réglementation en vigueur pour installer un système d’alarme
Il existe plusieurs types d’alarmes sur le marché : l’alarme incendie, l’alarme anti-intrusion, entre autres matériels répondant à d’autres besoins spécifiques. Les systèmes et les réglementations peuvent varier selon le type de bâtiments à équiper, pour une même alarme. De plus, certaines alarmes ne sont pas obligatoires. En revanche, l’installation d’autres alarmes peut être impérative.

Les alarmes incendies

Il est quasiment obligatoire d’installer des détecteurs de fumée dans certaines structures. Selon le type de bâtiment, il est tout à fait possible que vous soyez redevable de l’installation d’une alarme anti-incendie différente à savoir un détecteur de fumées. Les alarmes anti-incendie sont catégorisées selon un ordre de sécurité croissante : A étant la plus haute valeur et E la plus basse. Les systèmes d’alarme doivent satisfaire à la norme NF S 61-936, relative aux équipements d’alarme. Cette réglementation classe ces équipements en 4 types, par ordre de sécurité décroissante : 1, 2a ou 2b, 3 et 4. La réglementation fixe les obligations de présence d’une alarme selon la capacité de la structure, et le nombre de personnes qu’elle peut accueillir :

Une structure d’accueil pour personnes âgées ou handicapées

Il est obligatoire d’installer une alarme de catégorie A dans l’ensemble de l’établissement (sauf les escaliers et les sanitaires). Chaque chambre ou appartement doit aussi posséder un indicateur d’action devant rester visible. Les établissements scolaires, les crèches ou les colonies de vacances doivent se doter d’une alarme de catégorie A également. En effet, une alarme de type A est obligatoire dans tout établissement disposant de « locaux à sommeil ».

Les salles de réunion, de conférences

Là encore, il s’agit d’alarmes de catégorie A. Cependant, si l’effectif n’est pas assez important, tout autre type d’alarme convient.

Les magasins, les restaurants, bars, hôtels ou pensions de familles

Ce sont des établissements qui doivent obligatoirement installer une alarme de catégorie B, laquelle est aussi obligatoire pour tous les établissements de +1500 personnes.

Les Salles de danse et les salles de jeux, les médiathèques et les archives

Pour ce type d’établissement, l’effectif pris en compte s’il est de  +1500 personnes, il sera exigé une alarme de catégorie A. Entre 701 et 1500 personnes, c’est une alarme de catégorie B. En dessous de 700 personnes, ce peut être une alarme de catégorie C, D ou E. Pour les lieux d’habitation privés, il est obligatoire d’installer des détecteurs de fumées à chaque étage de votre maison. Si vous vivez en immeuble, chaque appartement doit posséder un détecteur. Celui-ci se place à l’entrée d’un escalier ou dans le couloir menant aux chambres.

Les alarmes anti-intrusions

Les alarmes anti-intrusion font partie des alarmes dont l’installation n’est pas du tout obligatoire. Elles garantissent toutefois la sécurité de votre logement ou de votre société, en vous prévenant en cas de tentative de cambriolage. Il existe aujourd’hui des systèmes efficaces et sûrs, qui vous permettent de surveiller votre maison ou votre bureau et de protéger votre famille ou vos biens. Il est possible d’enregistrer le numéro de téléphone d’une société de surveillance dans l’appareil. Ainsi, au déclenchement de l’alarme, la société est prévenue et peut faire intervenir la police. Il n’est pas autorisé d’enregistrer le numéro de la gendarmerie directement dans l’appareil. Si vous préférez, vous pouvez enregistrer le numéro d’un de vos proches, lequel appellera les secours si besoin.

Normes d’utilisation des alarmes anti-intrusions

Au niveau national, aucune norme bien précise n’est définie en ce qui concerne ces alarmes. Les préfectures et municipalités décident donc  elles-mêmes des conditions à fixer pour les alarmes destinées aux particuliers ainsi qu’aux professionnels. Dans des villes comme Paris par exemple, le niveau de pression acoustique du signal émis avec un système d’alarme sonore, qui peut être entendu de la voie publique est d’un maximum de 105 dB (décibels), et sa durée de fonctionnement ne doit pas excéder 3 minutes. Les alarmes en tant que telles doivent bénéficier de certaines certifications, comme le sont les marques de certification volontaire, à l’illustration de NF. Un produit de sécurité électronique de détection d’intrusion doit se voir délivré ces certifications par l’AFNOR Certification et CNPP Certification. Le matériel de sécurité électronique est classifié selon plusieurs critères : son type et son grade. Cela concerne le niveau de sécurité global du produit et son niveau d’accès, ainsi que son autonomie. Pour en savoir plus sur la législation en vigueur pour installer un système d’alarme, suivez le lien https://nj-secure.com/alarme-intrusion-alarme-anti-intrusion/

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide