électricité automobile

  • 1 août 2019
électricité automobile
Selon la science les atomes sont constitués de particules électrisées (positives et négatives) et de particules neutres.  L’électricité est une propriété physique qui se manifeste par l’attraction ou la répulsion entre les parties de la matière. Cette propriété prend naissance à l’existence d’électrons (dotés de charge positive) ou protons (dotés de charge négative). Quelques notions de base sur l'électricité automobile

Les charges électriques

 Dans un atome, les particules électrisées ou charges électriques élémentaires, qu'elles soient positives ou négatives, ont des valeurs équivalentes.

Les conducteurs

Dans des matériaux tels que le cuivre, l'aluminium, le fer, etc. qui sont des conducteurs de l'électricité, certaines charges négatives quittent volontiers les atomes auxquels elles appartiennent. Ces charges électriques, qui se déplacent constamment à l'intérieur du matériau, sont :

Les isolants

Dans des matériaux tels que la porcelaine, le verre, le caoutchouc, etc., qui sont des isolants électriques, toutes les charges négatives contenues dans les atomes sont prisonnières des charges positives. Ces matériaux ne possèdent pas d'électrons libres et par conséquent :

Le générateur électrique

Le générateur électrique Un générateur électrique (pile, dynamo, alternateur) possède au moins deux bornes ou pôles. Ce dispositif permettant de produire de l'énergie électrique à partir d'une autre forme d'énergie. 

Le courant électrique

Lorsqu'un conducteur électrique est connecté aux bornes d'un générateur, les charges positives accumulées à la borne positive du générateur attirent les électrons libres contenus dans ce conducteur. Cette attraction s'exerce en premier sur les électrons les plus voisins.

Principe de fonctionnement du moteur électrique

 Le moteur électrique utilise le courant pour engendrer un mouvement rotatif. L’énergie électrique sera transformée en énergie mécanique. Ce phénomène est dû au fait qu'une force est exercée sur un conducteur traversé par un courant électrique à l'intérieur d'un champ magnétique. La valeur de la force est proportionnelle à l'intensité du champ magnétique et à l'intensité du courant électrique. Sa valeur est maximale dès que le champ magnétique est perpendiculaire à la direction du courant électrique. Le conducteur présente la forme d'une boucle à rotation libre à l'intérieur du champ magnétique. Lorsque cette boucle est traversée par un courant électrique, elle se place généralement en position verticale par rapport au champ magnétique et y est maintenue par la force magnétique. Par contre, Si le sens du courant électrique est inversé dans la boucle conductrice en ce point neutre, il y a possibilité d'empêcher l'immobilisation. Le couple de rotation possède alors le même sens et permet une rotation continue de la boucle conductrice. Cette inversion du courant électrique est réalisée au niveau d'un collecteur qui est constitué (selon le modelé) de deux segments en forme de demi-cercles isolés entre eux, auxquels sont raccordées les deux extrémités de la boucle conductrice. Deux balais sont reliés à la source de courant et permettent le passage du courant électrique à travers chaque boucle conductrice.

Energies et équipements électriques d’automobiles :

Le moteur produit une énergie thermique transformée par le système pistons bielles vilebrequin en énergie mécanique. L’énergie mécanique permet d’entraîner les roues par l’intermédiaire de la transmission. D’autres éléments capables de produire d’autres énergies tels que : L’alternateur qui produit de l’énergie électrique La pompe de direction assistée qui produit de l’énergie hydraulique

Le faisceau du véhicule :

Pour les liaisons électriques entre les différents organes électriques du véhicule, il est utilisé des fils de cuivre appelés des câbles. Ces câbles électriques sont placés l'un à côté de l'autre dans une gaine ou par un enrubannage pour former le faisceau électrique du véhicule

Les câbles électriques : 

Constitution. Les câbles électriques employés en automobile sont constitués de brins de cuivre torsadés et d'un isolant en thermoplastique (chlorure de vinyle coloré). Pour certaines connexions à la masse (batterie, moteur, etc...) on utilise des tresses de cuivre permettant d'obtenir une grande section d'un conducteur très souple.

Les connecteurs : 

Les jonctions sont souvent regroupées dans un boîtier connecteur, les boîtiers connecteurs sont munis de détrompeur. Chaque voie est numérotée.

Les boitiers d’interconnexion 

Les liaisons entre les faisceaux sont réalisées dans le boîtier interconnexion appelé aussi platine de servitude ou Boîtier Servitude Intelligent (BSI) ou Unité Centrale Boîtier Inter Connexion (UCBIC). Sur les véhicules plus anciens, le boîtier interconnexion est appelé platine porte fusibles. Ce boîtier supporte aussi les relais, temporisateurs, centrale clignotante, etc.

Le fusible 

C’est un fil d’alliage spécial placé en série sur le circuit électrique à protéger. Il coupe la circulation du courant en fondant si l’intensité est supérieure à sa valeur. 

Pourquoi un  démarreur ?

 Lors de la phase démarrage, le moteur doit avoir une vitesse de rotation suffisante pour permettre sa mise en fonctionnement. Nous devons pouvoir commander, du poste de conduite, un moteur électrique. Ce système de commande associé au moteur électrique s’appelle Le démarreur.

Relais automobiles 

Le relais est un interrupteur possédant généralement plusieurs circuits pilotés par une bobine. Une des principales fonctions d'un relais ou contacteur est l'isolement galvanique de ce commutateur télécommandé offrant plusieurs contacts différents.

Des accessoires liés :

Boutons interrupteurs, outils d’installations, alarme, GPS pour voiture, caméras et bip de recul…  

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide