Quel entretien adopter selon le type de volet ?

  • 17 septembre 2020
Quel entretien adopter selon le type de volet ?
Un entretien régulier des volets de la maison permet de préserver leur aspect esthétique, tout en leur garantissant une meilleure durabilité. Ces actions sont indispensables car les volets représentent des remparts de protection contre les aléas climatiques, les intempéries, l’ensoleillement, et les tentatives d’intrusion dans le logement. La fréquence ainsi que la méthode de nettoyage et d’entretien dépendent principalement de deux critères qui sont le matériau utilisé dans la fabrication des volets, et le mode d’ouverture. D’une manière générale, l’entretien des volets doit être réalisé trois fois par an, avec un simple coup d’éponge humide pour les surfaces. Un nettoyage en profondeur peut néanmoins être nécessaire dans certaines situations, et notamment si les volets sont encrassés ou rouillés, sous l’effet du temps.

L’entretien des volets selon le type d’ouverture

L’entretien des volets roulants

Les volets roulants, qu’ils soient mécaniques ou électriques, doivent être dépoussiérés régulièrement, afin de les débarrasser des résidus liés aux rafales de vents. Il est également recommandé de nettoyer les lames des volets roulants une à deux fois par an, pour conserver leur éclat et leur couleur. Si le système d’ouverture commence à grincer, alors il peut être nécessaire de lubrifier les glissières, afin de garantir une bonne fluidité du mécanisme, lors de la remontée et de la descente du volet roulant. Dans le cas où le volet est bloqué et ne s’ouvre plus, il devient urgent d’accéder aux lames pour les nettoyer à l’eau et au savon, en démontant le caisson situé à l’intérieur de la maison.

L’entretien des volets coulissants

Pour entretenir des volets coulissants, il est recommandé de graisser les parties mobiles environ une fois par an, et d’effectuer un lavage des panneaux une à deux fois par an.

L’entretien des volets battants

Tout comme pour les volets coulissants, il est conseillé de lubrifier régulièrement les charnières des volets battants, et de laver les panneaux une à deux fois par an.

L’entretien des volets selon le matériau de fabrication

La méthode et la fréquence d’entretien des volets dépend également du matériau de fabrication et de ses propriétés. Les produits à utiliser doivent en effet être adaptés aux caractéristiques de la matière, afin de ne pas modifier sa structure. Dans tous les cas, il est déconseillé d’utiliser les éponges abrasives, car elles risquent d’abîmer définitivement les volets, quelque soit leur matériau. Par ailleurs, et pour respecter l’environnement, il est essentiel d’employer des produits naturels et écologiques.

L’entretien des volets en bois

Le bois est sans doute le matériau le plus fragile et le plus exigeant en matière d’entretien, afin de garantir sa pérennité. Les volets en bois doivent être nettoyés régulièrement à l’eau claire, en plus de l’application d’une peinture ou lasure environ tous les deux à cinq ans, en fonction de l’exposition au soleil et aux intempéries, mais aussi de la qualité des produits appliqués. Pour préserver l’aspect chaleureux apporté par les volets en bois, il est essentiel de leur accorder les plus grands soins, avec un nettoyage fréquent à l’au tiède et aux cristaux de soude, en se servant d’une éponge légèrement humide. L’opération doit alors être complétée par l’application d’une couche de cire sur la surface du volet en bois. La qualité du bois est également un critère important à prendre en considération dans la méthode et la régularité de l’entretien des volets. Ainsi, il est conseillé de privilégier les essences imputrescibles comme le red cedar, ou des bois traités à l’aide de produits insecticides, hydrofuges et fongicides, pour augmenter leur durabilité. La rénovation du bois est réalisée au moyen d’un décapage et de l’application d’un traitement spécifique, environ tous les 5 ans. Les bois peints et vernis ne sont pas nettoyés avec le même type de produits. Le décrassage du bois verni se fait à l’aide d’une éponge imbibée de vinaigre blanc, alors que le bois peint doit être nettoyé avec de l’au mélangée à des cristaux de soude. Un décapage peut être nécessaire si la peinture est trop sale ou abîmée.

L’entretien des volets en PVC ou aluminium

Le PVC et l’alu sont des matériaux plus durables, plus faciles à nettoyer que le bois, et nécessitent moins d’entretien. Le nettoyage des volets en PVC ou en alu peut être réalisé simplement à l’aide d’une éponge humide imbibée d’eau savonneuse additionnée de cristaux de soude, afin de leur redonner l’éclat d’origine. Le PVC est un matériau qui est susceptible de s’encrasser et de présenter des signes de moisissures, il est donc indispensable de l’entretenir d’une manière régulière, en utilisant des produits spécifiques, et en évitant les abrasifs.    

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide