Ouate de cellulose : Un bon isolant pour l‘écoconstruction ?

  • 17 septembre 2020
Ouate de cellulose : Un bon isolant pour l‘écoconstruction ?
La ouate de cellulose est largement utilisée dans l’isolation des murs, des greniers et des combles, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle construction. Il s’agit d’un isolant naturel biosourcé, fabriqué à partir de papier recyclé, et qui se présente sous forme de panneaux ou en vrac. La pose de la ouate de cellulose peut se faire dans toutes les cavités de la demeure, notamment les combles perdus, les rampants, les cloisons, les planchers et les murs. Ce matériau est parfaitement adapté pour l’écoconstruction, pour la construction des ossatures en bois, et dans le cadre d’une rénovation écologique.

Qu’est-ce que la ouate de cellulose ?

La ouate de cellulose est un isolant obtenu à partir du recyclage de papiers ayant subi des traitements spécifiques pour assurer la résistance au feu, empêcher la survenue de rongeurs, et éviter la moisissure. C’est une matière réputée comme étant un isolant biosourcé, régulateur d’humidité et sensible au tassement. La ouate de cellulose reste l’isolant le moins cher sur le marché, en ce qui concerne l’utilisation par soufflage à l’intérieur des combles perdus. Elle offre une plus-value de taille pour le confort en été, et apporte une excellente inertie thermique. L’isolation en ouate de cellulose est adaptée pour les maisons à ossature en bois, et elle est posée soit par soufflage dans les combles perdus, soit par projection humide sur les murs, soit par insufflation.

L’isolation en ouate de cellulose, les critères à respecter

Les conditions de pose de la ouate de cellulose varient en fonction de la technique employée, que ce soit pour l’isolation des combles, de la toiture, des cloisons ou des murs. Dans tous les cas, il est essentiel de faire appel à un professionnel certifié RGE, afin de garantir la qualité de l’isolation et de pouvoir prétendre à une aide financière de l’état comme un crédit d’impôt. Par ailleurs, l’efficacité de l’isolation dépend de l’épaisseur de ouate de cellulose mise en place. Cette épaisseur doit être plus importante pour une isolation RGE des combles, que pour une isolation des rampants ou des murs. Il est important de noter que la ouate de cellulose s’adapte aussi bien à une isolation par l’extérieur de la toiture ou des murs.

Combien coûte une isolation en ouate de cellulose ?

La ouate de cellulose offre un excellent rapport qualité-prix, en étant à la fois le matériau isolant le plus économique et l’un des plus performants. Les travaux de rénovation qui visent à rendre une habitation moins énergivore sont généralement valorisés par des primes et des aides financières gouvernementales. Ainsi, pour inciter les particuliers et les professionnels à effectuer des travaux d’isolation, l’état propose l’éco-prêt à taux zéro, le crédit d’impôt qui donne lieu à des déduction d’impôt sur le revenu, le prêt Boost Iso et la prime éco-énergie qui récompense les particuliers pour leurs efforts visant à isoler leurs logements. L’éligibilité à ces différentes aides énergétiques est réglementée par plusieurs critères, dont l’âge de l’habitation par exemple. Pour avoir le meilleur prix du marché, il est recommandé de faire jouer la concurrence, en comparant les propositions techniques et commerciales de plusieurs entreprises certifiées RGE. A titre d’exemple, il faut compter environ 23 euros/m² HT pour l’isolation de combles par soufflage de ouate de cellulose.

Utilisations de la ouate de cellulose pour isoler une habitation

La ouate de cellulose peut être utilisée pour isoler les combles perdus, les combles aménagés, ou les murs. Pour l’isolation des combles perdus, la ouate de cellulose se présente en vrac, et elle est conditionnée dans des sacs de 10 à 15 kg. L’isolant est projeté dans la surface en visant une résistance thermique correspondant à une épaisseur de 30 à 40 cm environ. L’isolation en ouate de cellulose représente probablement la meilleure alternative pour les combles perdus, elle apporte de très bonnes performances thermiques ainsi qu’un confort en été, avec un petit budget. En ce qui concerne les combles aménageables, il est possible d’utiliser de la ouate de cellulose sous forme de panneaux semi-rigides, ou d’insuffler de la ouate présentée en vrac. Dans les deux cas, il faut envisager une épaisseur de 24 à 30 cm. L’isolation des combles aménageables en ouate de cellulose offre un confort en hiver et en été, avec un prix tout à fait abordable pour le conditionnement en vrac. Les panneaux coûtent plus cher, mais ils sont plus faciles à poser, avec une densité qui garantit une meilleure durabilité. Quant à l’isolation intérieure des murs, elle nécessite l’utilisation de ouate de cellulose en panneaux semi-rigides, ou la projection de ouate en vrac, soit sous forme humide sur les parois, soit par insufflation dans des caissons. Quelle que soit la méthode d’isolation, il faut viser une épaisseur de ouate d’environ 15 à 16 cm, sans empiéter sur la surface habitable. L’isolation intérieure des murs en ouate de cellulose apporte un confort satisfaisant en été comme en hiver, à condition d’insuffler la ouate de manière homogène sur toute la surface.

Les avantages de l’isolation en ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un isolant qui offre de nombreux avantages liés à ses performances thermiques, à ses propriétés antifongiques qui bannissent les rongeurs et à son respect de l’environnement. Ce matériau conserve très bien ses propriétés isolantes et son bilan énergétique au fil du temps, et il présente de bonnes performances thermiques grâce à une bonne gestion de la chaleur et l’humidité. La ouate de cellulose est également un isolant recyclable, issu de matières renouvelables. Ses composants naturels sont très peu inflammables et non toxiques, ce qui aide à retarder les incendies. L’isolation phonique est également garantie avec la ouate de cellulose, car elle atténue les ondes responsables des nuisances sonores transmises à travers le mur ou la toiture.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide